Rechercher
  • Agnès Boy

Comment choisir sa tenue de mariée éthique ?

Dernière mise à jour : 5 févr.


Le Concept

Grand boulevard parisien, rive droite. Au fond d’une cour, je sonne au premier étage. Charlotte Frappé - de l’atelier de confection du même nom - m’invite à entrer dans un bel espace blanc immaculé, aux moulures haussmanniennes. Un lieu qu’elle partage avec son associée Juliette Courty-Gauquelin pour la griffe Uni Paris (collection pour mariage civil) mais également avec Céline de Monicault* depuis juin 2020. « Le 21 boulevard » comme elles le dénomment.

On ne peut trouver plus local en matière de création et de confection. En effet, outre le fait de pouvoir trouver et essayer sa tenue de mariée, on y retrouve l’Atelier Frappé qui réalise sur place toutes les commandes Uni Paris ainsi que les robes Céline de Monicault mariage et même retouche des pièces vintage du corner Céline de Monicault vintage.


Les valeurs éco-responsables du "21 boulevard"

Les créatrices d’Uni Paris utilisent des tissus recyclés via des stocks de créateurs couture ou bien leur matière fétiche principale : un crêpe lourd en acétate viscose (fabriqué en Italie). Chez Céline de Monicault , il s’agit de soie française.

Pour les deux griffes, le savoir-faire artisanal est primordial : atelier de confection sur place à taille humaine, pré-commande et sur mesure, broderies fait main pour le tulle brodé et les ceintures chez Céline de Monicault, réalisées par la créatrice textile Julia Gruber.


Et pour celles qui ont moins de budget pour leur tenue ?

Dans la petite pièce attenante, on peut dénicher une jolie robe de mariée vintage (de 150 à 1000€) chinée par Céline de Monicault elle-même. Outre des robes de mariée, on y trouve de nombreuses pépites (blouson, jupe, pull, bijoux, de 5 à 150€). Là aussi tout est pensé pour être le plus éco-responsable possible. Pressing écologique. Etiquette en papier recyclé. Cintres de fabrication française. Portants réalisés par des artisans...



S’il reste quelques invendus chez Uni Paris, Charlotte et Juliette font appel au service de Dressing Club une boutique qui revend les anciennes collections de robes de mariées.


En bref, tout un concept éthique, bienveillant et élégant pour vivre un moment privilégié- que l’on soit une future mariée, une invitée ou tout simplement une amoureuse de belles choses…


*en janvier, la marque Céline de Monicault sera présente au 7ème ciel du Printemps Haussmann, espace dédié aux marques éco-responsables.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout