autoportrait-agnesboy-gingeralouest_edited.jpg

Originaire de Nantes, j'aime les grands espaces et la sensation de liberté qu'ils procurent... Mais pour mon activité liée à la Capitale de la Mode, je réside aux abords de Paris avec mon mari et mes deux garçons.

Enfant, je suis vite tombée dans la marmite des "chiffons" avec « des jupes qui tournent » et une volonté journalière de choisir ma tenue pour le lendemain. Avec une grande soeur qui achetait tous les magazines de mode et qui avait le don de dénicher des vêtements ou tissus vintages, et une petite avec qui je réalisais des mini-chorégraphies de danse, le dimanche matin pour nos parents, j'étais une "vraie" fille !

Jeune adulte, après quelques mois à New-York, j ’ai eu la chance de poursuivre mon rêve de "paillettes" en évoluant dans divers magazines parisiens en tant qu’assistante puis rapidement rédactrice mode afin de créer des séries mettant en scène les collections de différents créateurs et marques.

Cependant depuis trois ans, j'ai eu une véritable prise de conscience concernant ce secteur. Deuxième pollueur de la planète, je ne pouvais plus participer à ce système de consommation compulsive sans rien faire ! Les valeurs simples de ma mère et de ma grand-mère paternelle ont résonné en moi : femmes coquettes dont l'une réalisait ses propres tenues (couture et tricots) et l'autre qui avait l’habitude d’acheter de manière étudiée de beaux articles qu'elle gardait très longtemps (j’en ai d’ailleurs redécouverts et portés quelques-uns). 

C'est pour cela qu'aujourd'hui je souhaite contribuer à un avenir meilleur, plus responsable, avec des créateurs, des marques qui s'engagent à faire du beau en faisant du bien à la planète.

pourquoi "Gingeralouest" ?

- parce que j'ai toujours été fan de Ginger Rogers, la fabuleuse actrice américaine qui pratiquait les claquettes (j'ai d'ailleurs suivi des cours, adolescente). 

- que je viens de l'Ouest.

Et que je reste une grande rêveuse...